mercredi 24 août 2016

On ne peut que regretter l'ancien temps !

Ecolière à  Ploegsteert en 1923 (!!!),  ma belle-mère qui se prénomait Berthe, n'avait que 12 ans quand elle soigna cet unique cahier d'école où toutes les matières apprises y étaient concentrées !
Je l'imagine bien nostalgiquement, plus de 90 ans plus tard,  assise sur son banc de bois au repose-pieds usé et au trou d'encrier tout bleuté. Vêtue du tablier à la mode de l'époque ou du sarrau des gens courageux, elle s'applique à bien écrire sur les lignes, à l'encre,… sous l'oeil d'une maîtresse ou d'une "bonne soeur" exigeante pour la calligraphie et l'orthographe.
Mon dieu !,... que ces deux mots sont proscrits aujourd'hui !
A tous les "petits-enfants"… (entendez : ceux des grands-parents) et les inscrits au CEB qui n'ont plus guère de temps que pour la tablette ou le smartphone, je les invite à feuilleter quelques pages pour s'imaginer ce qu'était l'école autrefois !

(Cliquez sur "plein écran", dans le coin inférieur droit)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire