jeudi 18 août 2016

Pigeon ? ou Canon ?

L'autre jour, j'ai pris plaisir à assister à l'officialisation des 40 années d'activité du club de foot local. Ambiance décontractée à la Jeannot, curiosité excitée par les vieilles photos affichées, petit vin d'honneur qui se laisse boire,  et bien sûr, présence indispensable de "personnalités politiques locales".
Au hasard des rencontres avec les uns et les autres, le nouvel échevin me confia, au terme de la réception :
- "Maintenant, j' m'en vais voir mes coulons !"
Bigre, il avait bien raison. Nous avons tous nos petites occupations privilégiées en privé. Pas vous ?




8 commentaires:

  1. Si le projet d'un immense pigeonnier se concrétise, il sera comblé. Mais je n'espère qu'une chose c'est que celui-ci tombe à l'eau. Un immense pigeonnier d'une profondeur de 10 mètres et le bâtiment dépasserait de 4 mètres au)dessus de maisons. Enquête "comodo-incomodo" en cours. Que Dieu nous en préserve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien que cela n'a rien à voir avec le post de Michel, je me permets de répondre à Francis J.
      J'ai appris par un de tes "post" qu'il y avait projet de construction d'un pigeonnier à l'arrière de l'ancienne maison d'André Dumery.
      Dans ce même ensemble de commérage, j'étais (encore une fois) l'homme par qui tout arrive! Je n'étais pas au courant, car la procédure veut que si quelqu'un dépose un tel type de projet, l'enquête se fait avant d'arriver au C.E.
      Mais, si tes renseignements sont exacts (j'irai vérifier ce matin), ce serait un building à pigeons.
      J'avais lu aussi que "les pétitions ne servent à rien", ce n'est ,en effet pas le meilleur des moyens. Il y a enquête et tous les riverains ont reçu les renseignements. Il suffit que ceux qui y voient un nuisance, écrivent ou déposent leur doléances à l'administration. Nous allons les analyser et en tenir compte. Il faut néanmoins qu'il y ait des remarques justifiées et argumentées.
      Toi qui est un nostalgique du bon vieux temps, tu dois savoir qu'il y avait des pigeonniers partout dans le village, mon grand'père avait, à peu de choses près, le sien à cet endroit et Van de Walle, juste à côté. Il n'y avait pas de nuisances, car les "coulonneux" ne laissent pas leurs pigeons vaquer dans les jardins, ni sur les toits de peur qu'ils mangent des choses qui les rendraient malades.
      D'un autre côté, un petit pigeonnier d'amateur qui pourrait être construit (même sans autorisation, la loi le permet) n'a rien à voir avec un élevage intensif et surdimensionné.
      Je serais vigilant à la suite et vous tiendrais au courant de l'évolution du dossier.

      Supprimer
    2. Cela n'a jamais été mon intention d'ouvrir une polémique sur ce blog. J'ai simplement voulu que ce projet ne prenne vie. Lorsque je me suis marié et que nous avons acquis notre maison dans la rue de la Chapelle Rompue, bien des voisins avaient un pigeonnier mais pas dans les proportions actuelles.

      Supprimer
  2. Je ne crois pas que MDW faisait aĺlusion à cela mais simplement å la passion de Francis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Francis,
      J'ignorais l'existence de ce possible projet ! Par contre je suis heureux d'apprendre que "Le Bizet" (synonyme de Ramier) pourrait accueillir un immense "pigeonni" pour rebouster la colombophiie, un loisir en perdition. Quant aux nuisances ? Les chiures des tourelles en liberté et qui nous réveillent tôt le matin sont-elles un moindre mal ?

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Et Francis a fait partie de ma première classe comme frais diplômé de l'école normale.

    RépondreSupprimer
  5. Voilà, renseignements pris, le pigeonnier sera de 10m² : 6m de long, 1,70 m de large et 2,50m de haut.
    Donc, loin du building annoncé qui aurait dépassé les maisons de 4 m.... celui qui a un lilas ou un sapin dans son jardin, ne le verra même pas.
    Je vais mettre la photo du prototype sur mon Facebook.
    Bon weekend

    RépondreSupprimer