lundi 1 août 2016

Pour mieux rentabiliser notre RN58 et sécuriser le Centre-Ville

Pardonnez-moi, mais ce sujet de discussion m'énerve !
Le ballet bruyant et osé des mastodontes de tracteurs circulant en plein centre de Warneton  va-t-il durer, continuer, rester longtemps tel qu'il l'est actuellement, en mettant en danger perpétuel les petits ou fragiles usagers qui empruntent les chaussées principales concernées?
Ou bien, va-t-on continuer à réfléchir éternellement sur l'opportunité d'adapter la RN58 afin de trouver une solution sûre, simple et peu chère, tout en privilégiant la sécurité de tous !
Les édiles et élus locaux ainsi que les experts régionaux de l' Elysette ont beau jeu à discuter et pinailler sur des détails, pour ne point prendre les bonnes responsabilités.

Notre "route express" mérite non seulement un entretien soigné mais aussi une plus grande attention à ses signalisations obsolètes, disparates.  C'est possible.
Il suffirait d'imiter ce qui a été mis en place sur la RN25 (entre Nivelles et Wavre) pour mettre en garde tous les usagers qui circulent du Moulin de TenBrielen au Pont du Badou !  Qu'ils soient conducteurs de tracteurs,  d'automobiles ou de camions.
Là-bas, en Brabant Wallon : vitesse à 120 max,  présence éventuelle de tracteurs roulant à 30 km/h,  et répétition du même panneau bleu d'avertissement.  Même les fous du volant en sont avertis. Et si par malheur, l'accident devait survenir, ils en seraient eux-mêmes victimes !

C'est à réfléchir !!!!!

Image capturée de Google Map.  


2 commentaires:

  1. Cher Michel,
    De l'extérieur, il est très aisé de régler des situations qui paraissent très simples et évidentes, puisque ailleurs, il y a des exemples qui semble-t'il fonctionnent.
    Mais, c'est justement, parce qu'il y a l'exemple de la RN25, que le SPW ne veut pas faire la même chose sur la RN58. Le SPW met une condition, l'installation de radars tronçons afin de limiter la vitesse et éviter les accidents qui malheureusement sont foison sur la RN25 et ce malgré les panneaux bien imagés de voitures emboutissant des tracteurs.
    Toutes modifications entraînent des coûts qui doivent venir de quelque part.... Le ministre a décidé tout dernièrement de libérer de l'argent pour l'achat de radars, le SPW devrait donc autoriser le passage des tracteurs sur la RN58 dès leur installation.
    D'autre part, je lis "ce sujet de discussion m'énerve", rassure-toi, ces discussions durent depuis près de deux ans, elles m'agacent à un point que j'irai bien mettre les panneaux moi-même.
    Des aller-retour Namur, Mons et réunions sur place je ne les compte plus, mais mon expérience politique m'a fait comprendre et mettre en pratique la morale de La Fontaine : "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage"
    Bien à toi

    RépondreSupprimer
  2. Cher Didier,
    Si le SPW exige l'installation de radars tronçons (?) et qu'en même temps il est disposé à les financer, alors, tout baigne ! Ne plus tergiverser, car la reprise des écoles, les récoltes de patates, les GPS qui déroutent, et les citoyens qui ont peur….
    Pour conclure, merci de ta mise au point !
    Amicalement.

    RépondreSupprimer