mardi 27 décembre 2016

Nos Géants n'ont-ils rien à dire ?

Leur histoire ne nous est pas méconnue; ils font partie de nos concitoyens. En participant à la vie festive et folklorique des villes et des quartiers, ils agrémentent si souvent nos cortèges, de même que leurs équipes qui les accompagnent partout où ils vont. Ces gens-là, des forçats du bénévolat, soignent tout au long de l'année leur "grand frère" ou leur "reine-mère". Oh certes, ils passent souvent inaperçus lors des sorties des géants, sauf, quand ils vous lancent, par surprise, une grosse poignée de confettis en pleine figure.  Invisibles, il y a aussi ceux qu'on ne voit pas : ceux qui, cachés sous les jupes,  poussent l'armature à roulettes ou se chargent de faire danser leur géant sur les épaules.
Par cette dernière petite note,  je voudrais bien rendre hommage à tous ces porteurs et soigneurs de géants qui, à l'instar des "porte-drapeaux",  méritent bien aussi un "verre de l'amitié".
Et pas n'importe quelle bière !
Par ce dessin, j' adresse aussi mes souhaits de bonne santé à tous les "enclavés de la rive gauche de la Lys".



1 commentaire:

  1. entre Baptiste et la moinette, notre Garde chasse ne pouvait rester muet, fervent adepte de la "Freutche" locale, qu’il consomme avec ses confrères au fil des cortèges, histoire d'en allécher plus d'un à venir y goûter lors de nos festivités de juillet, il a, grâce à ta plume, retrouvé tout le lustre d’antan, et son impact bien connu dans le quartier de ses ancêtres.
    Ce n'est pas Jean Marie qui me contredira, son grand père a bel et bien marqué notre quartier il y a quelques années, même si le défunt Louis y laissa aussi des traces bien ancrées..

    Merci en tous cas à tous ces piliers de la vie locale, et à notre MDW pour en avoir encore évoqué les traces..

    Longue vie a ce quartier entre mountche et moine, mais où est la nuance entre eux ????.

    RépondreSupprimer