lundi 16 janvier 2017

Je scrute plus que je n'écoute !

Comme vous devez vous en douter, j'aime écouter les débats politiques en période électorale, qu'elle soit belge ou française. Ainsi, j'estime mieux faire connaissance avec les candidats que par la lecture des gros titres des médias subsidiés et les articles filtrés qui veillent à garder sous silence les bonnes idées.
Seulement, apprécier objectivement ces programmes neufs comporte un risque : celui d'être catalogué de populiste, d'extrémiste, de communiste, d'anarchiste, de facho, de démagogue, de raciste, voire de nazi,  car, en démocratie, on n'a pas le droit de penser autrement que le "bien-pensance".  C'est ce qui se passe en ce moment, partout, à travers la planète !

Dimanche soir, j'ai pris beaucoup de plaisir à croquer les candidats de la "Belle Alliance Populaire" pour ne pas dire la primaire des Socialistes.  Une dame élégante, cinq BCBG tirés à quatre épingles et un sosie qui  sortait du lassant conformisme. A milieu de leurs tronches toutes bien différentes, leur regard traduisait leur tempérament.  Bien vite, j'ai saisi mon crayon pour dessiner leur faciès ou leur profil… au cas où ils deviendraient des personnages de BD, ce tout en essayant de traduire leur caractère.

Ai-je bien réussi ?

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer