dimanche 15 octobre 2017

La Fasam ! Que de souvenirs et d'innovations !

Les festivités musicales traditionnelles d'octobre, cette année, sont dédiées aux trente années que l'ami Didier a assumées en tant que directeur de la société locale de musique.
Je ne veux pas, en ces lignes, vanter les mérites de l'échevin de la ville mais bien la sympathie que j'ai toujours manifestée à l'égard du copain bizétois depuis l'époque où il crayonnait sur une table à dessin ou quand il s'occupait de... l'état civil de Ploegsteert sous le mayorat d'Albert Laroye.
Intéressé ou intrigué par la politique, il ne tarda point à s'immiscer dans ce monde particulier et motivé pour la gestion de la chose publique.
Passionné très tôt par la musique aussi, il consacra de plus l'essentiel de ses temps libres au solfège et aux instruments au sein de la Fanfare Saint-André.

Voilà pour les débuts d'une carrière musicale et politique qui ne s'achèvera pas cette année. Cette fête de "30 ans de baguette" sera évidemment une bien juste mise en valeur pour un dévouement et un acharnement qui portent leurs fruits.

Pour féliciter tout cela, le "Rétro-Viseur" se permet de remontrer quelques photos oubliées.

En costume bleu-marine...   Cela remonte à très loin. 1981 ?.
Mais, ne faut-il pas  être apprenti avant d'être maître. 

Les premiers morceaux mis au pupitre, dirigé par le sous-chef Didier. Sous l'oeil du curé Colpaert qui, plus tard, refusa l'entrée de la Fanfare à l'église... pour cause de.... "péché". 

Jamais à court d'idées, il mit en route une chorale essentiellement féminine. 

Avec la complicité de son épouse Carine, il "designera" différents costumes pour relooker la "marching band - Fasam"
En rouge écarlate, épaulettes bleue azur et képi noir... la chef s'est toujours voulu proche et exigeant à l'égard de ses musiciens. C'était en 1986

Mais le chef de musique ne serait rien sans ses musiciens. Ce sera aussi la fête de leur assiduité aux répétitions.
Le résultat a toujours pu être constaté et applaudi.

Surtout, revenez vers le "Rétro-Viseur", cette semaine.  On regardera de vieilles vidéos ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire