dimanche 22 octobre 2017

"Une dernière... pour la route ! "

Les flonflons se sont tus, les verres sont ressuyés, le silence s'est réinstallé dans cette "salle de sport".
Fort heureusement, les souvenirs de la fête musicale d'hier vont s'ajouter à ceux d'il y a 30 ans, lorsque les chefs durent se partager la baguette fictive et l'estrade placé devant l'orchestre.
Au cours de mes recherches de documents, durant l'an 1987, trois images sont réapparues pour me laisser perplexe.
Feu Monsieur Liefhooghe orienta dès lors ses occupations vers la gestion de sa toute petite ville pour laisser la direction à deux jeunes chefs : l'un se chargeant de diriger les sorties et les évolutions en marche; l'autre devant diriger les musiciens en concert et... assis.
Pour contrarier l'expression que "Tout est réglé comme du papier à musique", cette collaboration, me semble-i-il, ne fit pas long feu.
Ce fut une période délicate que nous rappelle, rien que pour le souvenir de l'histoire, ces trois photos.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire