samedi 18 novembre 2017

C'est quoi ? cette natte blanche à l'épaule ?

Faut pas laisser les vielles photos dans leur boîte !
Elles témoignent de tant de souvenirs que, si on ne les commente plus, ils risquent de s'oublier à jamais.
Actuellement, la mode est au "devoir de mémoire".  Ne devrait-on pas dire plutôt : "la mémoire se doit de devoir de se souvenir".  Hélas, quand on a perdu la mémoire, est-il encore possible de raconter le passé.
Si, faute de l'avoir écrit, comment la jeunesse d'aujourd'hui pourra-t-elle s'imaginer ce qui s'est déroulé dans son histoire locale ?
Il ne restera que les photos pour montrer comment hier était fait.  Qui étaient là avant ces jeunes pour souffler dans la clarinette, pour jouer du tambour, par taper la grosse caisse,  pour diriger l'orchestre, !
Ste-Cécile, l'Harmonie, Les Vrais Amis, les Concerts, les Défilés....

Les Vrais Amis accueillaient leurs amis, après l'audition de Ste-Cécile

Organisé à Ploegsteert, un grand rassemblement musical... plus possible aujourd'hui. 

Il fallait du souffle. Il en faut encore, aujourd'hui ! 

C'était bien avant l'arrivée des.... T-shirt

Cherchez l'intrus ! 
Un oeil sur la partition, l'autre sur les doigts !  Bon sang, ça n'est pas facile de jouer de la flûte ! 
Cette dernière photo m'a incité à examiner cette fourragère blanche, portée lors du centième anniversaire

Il s’agit d’une cordelette tressée qui se porte à l’épaule gauche de l’uniforme. L’une des extrémités de la tresse a la forme d’un trèfle et l’autre porte un ferret, c’est-à-dire une pièce métallique conique, selon un texte du 21 avril 1916, le ferret de la fourragère est en métal uni, il existe des ferrets ciselés de motifs aux armes ou emblèmes militaires. Au-dessus du ferret se trouvent un nœud à quatre tours et une cordelette. (extrait wikipédia)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire