mercredi 22 novembre 2017

du "Coeur Joyeux" au coeur vraiment triste !

Nous venons, avant-hier,  de voir une photo de 1993, lors de l'inauguration du tronçon belge de la route dite initialement "Pecq-Armentières"

Le moulin en est témoin !   
 Cela fait 24 ans qu'elle existe, qui furent précédés d'une dizaine d'années pour la construire.
Je me souviens aussi des années  2005-2007, lorsqu'une longue section,  aux environs de Bas-Warneton, fut cassée et remplacée par du maccadam en trempoline, dont le béton fut mixé sur place par une centrale apportée.  Un immense et long chantier qu'on qualifiait de "expérimental".
Puis, il y eut la placement des panneaux "route dégradée"... en voulez-vous, en voilà !  Ce qui devait annoncer l'arrivée des... rustines : un bout ici, un bout là-bas  Puis, le Ministère des Travaux Publics recommence quelques mois plus tard, un morceau à gauche, encore un autre à droite.... C'est vrai que dans ce disparate revêtement d'asphalte,  des "poules" avaient squaté la route pour y faire leur nid.
Dernièrement, côté nord, dans le sens Comines-Warneton, on a démoli encore une autre section sous prétexte que le fondement de la route "a bougé". On recoula de nouvelles couhes en béton armé.
Mais on oublie l'évacuation de l'eau de pluie et les aquaplaning menacent.
Puis, comme pour faire sur les autoroutes de Wallonie, on ajoute d'énormes panneaux blancs réfléchissants et éblouissants : Pont Rouge, Corentje, Coeur Joyeux... annoncés 1000 et 500 m à l'avance. Mais ces lieux dits ne veulent plus rien dire. Tant pis, cela embrouille mais on s'en fout !
Enfin, la dernière nouveauté : ils se remettent à planter des panneaux pour interdire l'accès aux... piétons, vélos, chevaux et.... de dépasser le 90 km à l'heure.  Les tracteurs peut arriver !  Les Radars aussi.
Bref....  Pour mettre à l'honneur les promoteurs-décideurs de tout ce "bazar" qui n'est pas terminé aujourd'hui,  je ne peux résister de vous présenter quelques autres photos où nombreux sont les élus du coin qui posaient l'autre jour, avec tant de fierté !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire