dimanche 4 mars 2018

A quand la fête des grands-pères ?

La tendance actuelle commerciale qui vise à inventer de nouveaux prétextes pour inciter les gens à dépenser le peu d'argent qu'ils gagnent, qu'ils possèdent ou qu'ils reçoivent, a voulu que ce premier dimanche de mars soit réservé à la fête des "Grand-mères".
C'est comme la Saint-Valentin ou la fête des pères, faut pas attendre telle ou telle date pour montrer qu'on les aime.
Au cours du repas des Gars de la Lys, auxquels participe ma petite-fille pour pratiquer sa gymnastique, j'eus la chance de rencontrer beaucoup de monde que j'apprécie pour leur dévouement, pour leur implication, pour leur motivation.
C'était la fête des Mamies, disais-je ?  J'en profite pour mettre en avant toute l'attention que peuvent réserver aussi... les Grands-pères pour leur "petite" progéniture.
Cela se vit comme un réel bonheur...parce que, personnellement, je n'ai pas eu la chance de connaitre mes grands-parents.
Le temps passe si vite !  Si vite que sur cette photo rassemblant quatre générations masculines en ligne directe, le bébé qui dort dans les bras de son père est aujourd'hui.....   devinez.......


président du CPAS de notre ville de Comines-Warneton.  En effet, le temps passe vite : c'était en 1984, au sein de la très grande famille ploegsteertoise  Hallez.  

5 commentaires: