mercredi 28 octobre 2020

Les masques de potiron sont remplacés !

 Si je ne la connaissais pas, je la qualifierais volontiers de "influenceuse", car notre amie Véro a été l'une des premières commentatrices des blogs locaux et des pages FB. Se souvient-elle de ce petit espace de la toile numérique où elle n'hésitait jamais à mettre son grain de sel à ce site "Je suis belge mais je me soigne".  Aujourd'hui, son soucis de modération la stimule encore toujours ! 

Les sérénades de 20 heures du mois d'avril, en encouragements aux gens de premières lignes pour mener la lutte contre le Covid offriront-elles à nouveau leurs mélodies,... dans l'obscurité automnale et la morosité anxieuse ? 

Les instruments de musique ont bel et bien pris la poussière. Avouons aussi que les spectacles festifs présentés par nos musiciens nous manquent. 




lundi 26 octobre 2020

Ils étaient casqués, nous sommes masqués !

 Depuis plus de trois lustres, j'ai toujours affirmé que l'ordinateur est sans conteste l'un des plus beaux délassements pour... retraités. C'est un appareil magique qui permet de "tout faire". Souvent, je l'ai comparé à une superbe voiture pour la conduire : aucune connaissance de tout ce qu'il y a sous le capot n'est requise, il faut seulement connaître l'utilité des boutons, des manettes et des voyants lumineux !

Idem pour l'écran et le clavier ! 

Grâce à une application de dessin, (GIMP) je me suis amusé à coloriser un dessin qui s'inspire de l'actualité et de l'histoire locale. 

Le but ?  Vous rappeler les quelques mesures à respecter pour vous protéger, vous et ceux qui vous sont chers, de ce virus qui nous pourrit la vie. 


vendredi 23 octobre 2020

On les adore...

 Ce n'est ni la Journée Mondiale des Grand-Pères, ni la fête des Mamies, mais pour remplacer les amusements "effrayants" que suggère Halloween, le "Rétro-Viseur" vous propose la découverte d'un peintre américain qui sut mettre en valeur les joies intergénérationnelles par le biais du jeu ! 

A votre bon plaisir... avec Henry  Hintermeister !   



mercredi 21 octobre 2020

Le masque n'empêche pas de réfléchir !

Parce qu'un prochain "lock down" s'envisage fortement, il faut se préparer à méditer et  "raconter le temps le passé"... de quoi passer le temps, chacun dans notre bulle. 



Cette chapelle, qui de mémoire de Bizétois a toujours existé,  se situe dans la "Drève de la Rabecque.  Ne cherchez pas les quadruples alignements de peupliers, ils n'existent plus. Quant à cette coquette petite bâtisse du culte catholique, elle a été complètement restaurée en 1984 avec nouvelle toiture, comme en témoigne la photo. 
Aujourd'hui, son état de délabrement et d'abandon nous font pitié. 
Nous n'allons pas chercher des responsables ni motiver des volontaires pour la sauvegarde du patrimoine, car.... avec ce projet aberrant d'y prévoir à proximité une zone commericialo-artisanale,  sise entre deux richesses écologiques que la sont la RNOP et les Prés DUHEM, et très voisine de tout un hameau (à 3000 habitants)... nous préférons conseiller de réfléchir à deux fois avant de décider quoi que ce soit. 
Notre enclave en a souvent fait le frais. 




Les photos dans la colonne de droite vous rappellent-elle quelque chose ?  Comme par exemple : .....

- la démolition de la cheminée de la briqueterie de la Lys

- le saule pleureur qui s'est renversé sur le monument aux morts

- la suppression des Quatre Poteaux

- les oies de la place du Bizet

- le Pont du Badou aux deux moitiés différentes

- une salle de sport très polyvalente

- un chantier inutile de pare-balles

- la salle de Warneton construite et restaurée

- Où est l'épine indépendante : halte Tec (!)

- des canalisations qui ne risquent.... rien

- un passage à niveau vraiment pas de niveau

- Et si l'on avait prévu l'abri-bus à la place du café ?

- Oui, il y avait une gendarmerie à Warneton

- les Jardins disparaissent pour faire de la Place

- Les sacs-poubelle !  Que fallait-il en faire ?