mercredi 21 août 2019

Respirons l'ambiance d'autrefois !

Rien que pour le plaisir de se souvenir du look des coureurs d'avant-hier... pour ne pas écrire "d'antan", voici quelques vieilles prises lors de nos courses de ducasse.
A vous d'identifier les participants, si vous pouvez et de vous remémorer les marques sur les maillots.
Quant aux casques...nos jeunes locaux les ont-ils connus ?






mardi 20 août 2019

Comment s'appelaient-ils ?

En attendant les festivités ploegsteertoises, offrons-nous un petit exercice : celui de donner des noms sur les visages qui apparaissent sur cette photo.
Elle date des années 70 très probablement et prise à quelle occasion ?  
Assis, à l'extrême gauche, vous aurez reconnu le grand-père de Jonas Castrique.
Bon amusement !



lundi 19 août 2019

Il n'a pas l'âge de ses artères, mais celui de la bonne humeur !

C'est avec un jour de retard.... mais ce n'est pas grave.
On sait que l'ami des cyclo, même s'il a le verbe haut, n'est pas rancunier, surtout quand il s'agit de lui souhaiter un très bon anniversaire. A-t-il siroté l'apéro entre copains, ou bien a-t-il sauté su' s' bécane pour avaler près d'une centaine de kilomètres ?
De l' Elan au semi-Marathon, à l'unisson avec ses amis du guidon, je déniche une vieille photo où l'on peut remarquer qu'il n'a pas vieilli !  Punaise !...


dimanche 18 août 2019

Et quoi encore ??

Vous y comprenez quelque chose ?  Vous ?
- De l'adolescente suédoise Greta qui parcourt le monde pour égratigner les politiques dans le but de luter contre le réchauffement climatique qu'ils réservent pour nos enfants
- De la taxe carbone qui ne vise qu'à ponctionner nos porte-monnaies pour soi-disant purifier l'air qu'on respire
-  De toutes ces COP 21 à 24 cumulant les engagements des Etats à maitriser les hausses de t° de notre vieillissante Terre...

voilà maintenant qu'il faudra nous priver de bien manger des bonnes viandes que nos éleveurs du coin produisent avec tant de soin pour leurs bêtes.  Leur nombre doit diminuer !  A mon avis : probablement pour faire monter les prix et proposer d'autres "bouffes animales" à bas prix livrées en containers frigorifiques ?

Et pourquoi ???  'Cherchons une excuse ?   Pardonnez-moi l'expression mais... "parce qu'elles beuglent ou  pètent de trop !"  



Extrait du journal l'Avenir, du vendredi 16 août.