samedi 17 novembre 2018

.


Je n'irai pas faire l'escargot sur les routes ni bloquer les ronds-point pour enquiquiner mes citoyens semblables contribuables.Par contre je l'affiche, ici,  pour exprimer ma colère contre cette rage taxatoire européenne qui coule lorsque je fais le plein !   

jeudi 15 novembre 2018

Les grands froids arrivent... changez les écharpes !

Visiblement, on a vu le prince Laurent bouder le roi Albert. Bof !... Peu me chaut !  Ne rajoutons pas de buzz sur la complexité des ADN.
En regardant d'un oeil, je vu les buts des Diables dont c'est tous les jours la fête sur la RTBF,  tandis que grâce à Gimp, et à deux photos de Rudy, je me suis amusé à tripoter un montage qui j'espère vous fera sourire.  Pour "oublier" tout ce qui a été méchamment écrit en commentaires lorsqu'ils étaient en campagne !

Ainsi, on peut constater que le Musée de la Rubanerie pourra enrichir sa collection !
Quoique pour deux élu(e)s, l'écharpe sera simplement troquée !

 

La fête du Roi !

15 novembre, c'est la St-Leopold !
Notre premier roi se prénommait ainsi.  Les Belges, par leurs représentants, ont donc décidé de lui faire sa fête !
La fête du Roi, puis cette date est devenue "Fête d la Dynastie" parce, sur le trône, se sont aussi assis Albert, Baudouin, et maintenant Philippe, le 7e Roi des Belges.
Pour honorer cette famille royale, depuis des années, des Te Deum ont été chantés dans les villes et les villages, avec une très grande solennité : prêtres, porte-drapeaux, élus, et patriotes.
Voir notre photo ci-dessous :


Et après-demain... pour évoquer le futur et l' "après-Philippe" ? 

Avant 1991, la loi salique étant en vigueur, les filles des souverains belges ne pouvaient succéder à leurs pères sur le trône en raison du principe de primogéniture exclusivement masculine dans la descendance du roi Léopold Ier.
Un jour... les Belges, (si la Belgique existe encore en tant que telle),  vivront leur "Fête de la Reine"... qui sera  la princesse Élisabeth, duchesse de Brabant (Élisabeth Thérèse Marie Hélène de Belgique), née le , fille aînée du roi Philippe !
Elle est radieuse, non ?


 

mercredi 14 novembre 2018

Soutenez-les, avec votre palais et vos oreilles !

Le week-end prochain, le petit train train revient !
Les repas et les fêtes associatifs permettront aux citoyens et supporters de se sustenter ou de se délasser, au bénéfice du trésor des sociétés.
Faut dire qu'à Ploegsteert, le public tient beaucoup à cette solidarité témoingée vis à vis des sociétés locales qui font la vie du Bourg.
Voici deux vieilles photos d'une vingtaine d'années pour vous rappeler  : soit un rendez-vous avec les gymnastes, soit l'audition d'un concert interprété par des vrais amis.



mardi 13 novembre 2018

Le semi-marathon de Ploegsteert... d'hier !

Bravo et Merci à Notélé pour ce très éloquent reportage consacré à cette 38e édition de la course du Souvenir.  Nous avons pu y découvrir les nombreux et indispensables préparatifs mis en place dès la fine pointe de l'aube, l'immense satisfaction des organisateurs, la jovialité des bénévoles, la motivation d'un Poilus et d'un Tommie, l'esprit de groupe des briquetiers, la motivation des écoles, les impressionnants départs massifs,...
C'était trop beau !

En regardant toutes ces formidables prises de vue, je me suis rappelé certains clichés saisis il y a bien longtemps, trente, trente-cinq ans. Le semi-marathon (8 ou 21 km) à l'époque n'avait certes pas le succès d'aujourd'hui, mais le charme y était déjà.

Un départ discipliné, avec dossards chiffrés à la main....C'était le début ! 

Les premiers résultats établis à l'ordinateur, programmé par feu Christian Carpentier

L'un des premiers noms inscrits au palmarès : une couronne de fleurs l'accueille à l'arrivée


Départ en musique : les Vrais Amis assurent l'ambiance

A l'arrivée, Pi Broch et ses cornemuses rappellent le sacrifice des Britanniques. 

Sous le regard grelotant mais admiratif de Frank et Alex,  le grand vainqueur des débuts modestement fleuri.



Madame s'est-elle trompée de route, ou est-ce une défaillance du service Sécurité ? 

Un caméraman est prêt à filmer le départ. Il pleuvait. 10 kg de matériel. Et présentation du film VHS lors de la remise des prix vers 16 heures sur la télé de l'Hostellerie de la Place, ci-dessous

Sur le podium, on se disputait les places... pour la photo !





dimanche 11 novembre 2018

Que penser au lendemain du Centenaire de l' Armistice ?

Faut bien que l'on conclue cette journée centenaire de l'Armistice avec la promesse cent fois répétée de "ne jamais oublier".
J'ai choisi cette vieille photo datant de 1972 prise le 11 novembre, lors de l'annuel défilé organisé par l' UFAC, jusqu'au Strand Military Cimetery, en s'arrêtant aussi devant la plaque commémorative du drame du "Fond de l'eau". L'harmonie, les drapeaux, les élus, les délégations n'allaient pas, à cette époque, jusqu'au Mémorial.
Comme en témoigne ce cliché, c'était plutôt empreint d'une grande simplicité qui respectait  la bonne vieille  tradition, à Ploegsteert.

Demain, le souvenir de ce Centenaire restera dans les mémoires avec les émouvants discours, les gerbes déposées, les sonneries claironnées, les écharpes jaune et noir.
Mais  aucun mot n'a été prononcé pour nous expliquer les raisons réelles de ce premier conflit, suivi d'un deuxième 20 ans plus tard, en se gardant  bien d'évoquer toutes les guerres qui se déroulent encore aujourd'hui ! Pourquoi, bon sang, pourquoi tous ces désastres ?  La ploutocratie peut nous répondre.  Mais.... Chutt ! 



samedi 10 novembre 2018

Une course pour se souvenir d'il y a 100 ans et les 4 ans qui ont précédé !


Aujourd'hui, c'est la 38e édition de la Course du Souvenir, pour célébrer le 100e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918, signée après un désastre humain de 4 ans au triste bilan de plus de 9 millions de morts !
Cela se déroule à Ploegsteert, et c'est organisé par le Mémorial Trophy Organisation.
Voici des images datant de 2007 !