dimanche 29 avril 2018

REVIENS VITE, JE... 5e épisode !

Les armes se sont tues. Le bon sens a enfin choisi la paix. Les morts sont enterrés tout près de chez nous. Les larmes ont coulé, pour ne jamais plus sécher. Les réfugiés reviennent au pays dévasté. L'espoir et l'amour font vivre. La vie reprend... enfin. Ploegsteert se reconstruit peu à peu.....

Grâce à ce 5e épisode, d'une pièce jouée en 2000, transportons-nous au lendemain de cet armistice d'il y a 100 ans !

dimanche 22 avril 2018

REVIENS-VITE, JE... 4e épisode

Faut-il que je vous rappelle que les images vivantes de cette réalisation théâtrale itinérante créée en l'an 2000 sont dues au talent de caméraman de notre ami Jean-Yves Lehouck  qui a filmé en intégralité l'ensemble de cette fresque dramatique jouée sur trois sites différents : la place de Ploegsteert, la ferme de la Rabecque et la place du Bizet.
Ce spectacle émana du Centre Culturel de Comines-Warneton qui eut l'idée de réveiller la Mémoire Collective des Ploegsteertois pour en faire écrire un scénario, en faire procéder à la mise en scène avec la complicité de nombreux comédiens amateurs locaux.
Extrait joué par Jeannot :

- "IL FAUT ÉVACUER !   TOUS LES CIVILS DOIVENT PARTIR SUR LE CHAMPS ! JE N'AI MÊME PLUS D'ÉGLISE ! "
- "NON, MONSIEUR LE CURÉ, MOI JE RESTE.  IL FAUT QUE JE SOIGNE LES BLESSÉS..."



mardi 17 avril 2018

REVIENS-VITE, JE.... 3e épisode

A l'arrière du front, les villageois restés au pays s'occupent des blessés. On bombarde. C'est la grande misère.


samedi 14 avril 2018

REVIENS-VITE, JE..... 2e épisode

Tandis que l'actualité brûlante et dangereuse de ce matin nous informe de l'envoi de missiles par les US, la GB et la France, sur la Syrie, tout cela pour "insulter" la Russie....
voici le 2e épisode de "Reviens-vite, je...", joué en l'an 2000 à Ploegsteert, un travail théâtral de mémoire collective pour ce remémorer ce qui s'est passé à l'annonce de la guerre 14-18 !

"Plus jamais ça..."  qu'ils disent  et qu'ils ont dit !




mercredi 11 avril 2018

REVIENS-VITE, JE... 1er épisode

Il s'agit de théâtre déambulatoire joué par les habitants de Ploegsteert et dont les différentes scènes sont issues de leur mémoire collective.
Plongeons nous juste avant la déclaration de la guerre 14-18 !  Les Boches arrivent !   Il faut partir !


lundi 9 avril 2018

G E N E R I Q U E...


.... du film réalisé par Jean-Yves Lehouck.
Ce générique sera suivi par 8 épisodes d'une dizaine de minutes, étalés sur les prochaines semaines.

En 1998, les habitants de la commune de Ploegsteert ont voulu faire revivre leur passé en ravivant leur mémoire collective pour se plonger, en mai 2000, dans l'ambiance d'avant, pendant et après la Grande Guerre 14-18. 


jeudi 5 avril 2018

"Revenez..." et Revivez le 1er spectacle de 2000 !

Bientôt....  aura lieu "Retour à Plug Street", une fresque théâtrale proposée par le CCCW pour mettre en scène ce que la Mémoire Collective ploegsteertoise a retenu de ces désastreuses années de guerre, de août 1914 à novembre 1918. Bien sûr, il ne s'agit pas d'un aller-rteour dans une "rue du bouchon" comme on avait pu le croire par le titre du 3e spectacle, mais bien d'une rétrospective qui nous ramènerait à  1916.
----------------------------------------------------------------------
 Le "Rétro-Viseur" se souvient, avec beaucoup d'émotions, du tout premier spectacle itinérant joué en 2000 par des acteurs amateurs volontaires venus de la ville et du village !


"Reviens vite, je..."  tel était le titre de cette création,  jouée sur trois sites différents  :
- la place de la Rabecque
- la ferme de Jules Devroede, à la drève de la Rabecque
- la place du Bizet, sous un authentique chapiteau de la Belle Epoque.
Qui s'en souvient encore ???


Heureusement, pour nos mémoires défaillantes, mon ami Jean-Yves Lehouck a filmé en VHS toute cet spectacle déambulatoire historique.


Avec son aimable autorisation, Jean-Yves L.  m' a permis de numériser intégralement toutes les séquences de cette pièce de théâtre et de les lancer sur ce site du "Rétro-Viseur" en 8 épisodes !  Huit !

Avant de lancer le générique très prochainement, je tiens à le remercier chaleureusement  pour ces précieux souvenirs tellement vivants !

A VOIR ou À REVOIR ABSOLUMENT !

mardi 3 avril 2018

D'un Premier Ministre... à May Thérésa !

Cent-deux ans après son séjour long de 3 mois à Ploegsteert, le retour de Winston Churchill est annoncé pour la fin du mois de mai !
Le CCCW (Centre Culturel de Comines-Warneton), avec la participation de volontaires bénévoles issus de la population, présentera son septième spectacle déambulatoire extrait de la mémoire collective locale.

Cette année, l'affiche nous annoncerait comme réminiscence du passé, la présence de l'ancien premier ministre britannique  à Ploegsteert, du 26 janv.1916 au 3 mai après son échec, en tant premier lord de l'Amirauté,  lors de la campagne des Dardanelles quelques mois auparavant !
Muté sur le front ouest de 14-18, il décida de son campement à, anciennement, la ferme Soyer (rue Ste-Marie). Ce détail aurait nous inspirer pour adopter enfin un joli slogan plein de sens :  "Soyez ferme", pour reprendre ses mots souvent répétés  "Soyer Farm" !

Du premier ministre  qu'il fut (de 1940 à 45) à l'actuelle première ministre britannique, les temps ont bien changé.  Comment peut-on aujourd'hui comprendre nos liens diplomatiques avec la Grande Bretagne, alors que....
- le référendum de juin 2016 sur le Brexit  décida de quitter l'Europe
- la France, à Calais, doit faire office de  "douaniers anglais" depuis les accords du Touquet, provoquant une Jungle désastreuse à Calais, invivable pour les Calaisiens.

-  Mme Th. May (première ministre) soupçonne, sans preuve, la Russie de l'empoisonnement d'un ex-espion russe. Elle prétend : "Nous sommes convaincus que c'est vous, les Russes, sinon, prouvez-nous votre innocence !"
- Suite à cela, tout l'Otan  la Belgique comprise, remballent diplomates et ambassadeurs russes.
- Représailles immédiates dans la même mesure de la part de Poutine.
- Et les médias y apportent leur grain de sel : "la guerre froide" a repris tandis qu'en Corée, des rapprochements se créent



Bon. J'arrête ici mes cogitations qui m'interpellent mais resteront sans suite, dans le théâtre de nos démocraties artificielles.

Dans deux mois, Plug-street a décidé de mettre en scène cette période tourmentée de 1916,  vécue avec de braves soldats britanniques...  dont des milliers sont venus se faire tuer ici.
Pourvu qu'ils ne  se retournent dans leur tombe !

Le Devoir de mémoire, c'est bien... mais une lecture de la géopolitique, c'est inquiétant !


lundi 2 avril 2018

Ne dites pas "Fake News", mais bien bobard !


Depuis que je connais mon ami Retlaw, je sais qu'il aime farcer de temps en temps l'un de ses potes.

Aussi, quand il a publié cette photo d' hier, prise à l'insu de leur plein gré, il a omis de noter la légende. J'ai comblé cette lacune. 
--------------------
Blague à part, j'ai aimé le poisson d'avril imaginé par la RTBF toujours obnubilée par le foot.
Le mayeur de Charleroi n'a pas du tout apprécié.

Comme quoi, on ne peut pas rire de tout, surtout avec des rigolos. 

dimanche 1 avril 2018

Enfin...il assouplit la zone bleue !

"Enfin !..."
Au sein du Collège Echevinal, le franc est tombé.
Ils ont entendu les doléances des citoyens qui ne cachent pas leur frustration ressentie par la privation de mettre leur automobile en stationnement devant leur domicile, sans avoir à y ajuster l'heure toutes les 90 minutes, sur un disque bleu, sous peine du risque d'une amende qui peut se répéter à chaque oubli.
Après la forte insistance de la plus ancienne échevine, six ans sans attribution, une unanimité s'est formée autour de la décision d'éditer une "Carte d'exemption" pour les riverains vraiment "emm..." par cette zone bleue, mais applicable à deux conditions :
- le dimanche uniquement
- le riverain doit pouvoir prouver le paiement de quatre amendes pour infraction devant son domicile et pour le même véhicule.
Cette carte est gratuite.  Pour la recevoir, la demande écrite doit être adressée au  Collège Echevinal, 21 place Ste-Anne à 7780 Comines-Warneton, accompagnée de quatre "Billet de stationnement", preuves vous concernant personnellement, devant votre domicile et en tant que riverain.