dimanche 30 novembre 2014

A vous de situer les endroits !

Un petit dessin de Mitacq, extrait de la Patrouille des Castors éditée pendant 40 ans,  pour commencer :


Encore cinq photos pour finir et se souvenir de la "patrouille" des Mountches, il y a 40 ans !








Les Scouts-mountches d'il y a belle lurette !

Magnifique ce projet de remettre en état le local des scouts cominois qui était, avec d'énormes regrets pour beaucoup, tombé dans un désolant abandon.
Pourtant,  l'Unité des Scouts St-Louis existe à Comines. Le local a eu besoin d'une nouvelle toiture.
D'autres travaux de rénovation sont prévus pour autant… que les finances le permettent.
Repas rotarien, théâtre Arc-en-Ciel,  Dégustation de soupe au Collège… il en faut des sous !

Tout cela me rappelle qu'une autre Unité scoute a existé à Warneton :  La Meute St-Jean qui ne fut pas avare non plus d'activités diverses. Ce sera l'occasion pour le "Rétro-Viseur" de ressortir quelques vieux clichés. Certains manquent de netteté : désolé.  Mais, l'uniforme de l'époque vaut le coup d'oeil.
A noter aussi cette photo lors de l'inauguration du local des Scouts :  l'ancienne gare de Warneton fut transformée à cet effet.
Que les souvenirs renaissent !










jeudi 27 novembre 2014

Interdit la tenderie ? On passe à l'élevage d'exotiques !

Comme promis dans l'article précédent, voici quelques photos prises au cours des très nombreuses expositions d'oiseaux présentées par le club ornithologique ploegsteertois "La Linotte".
Quelle ne fut pas la fierté de la société lorsqu'elle put se permettre l'achat des petites cages réglementaires pour présenter les mozanbiques et autres "canaris à casquette".  Pardon pour les noms scientifiques que je ne connais pas.











Tant qu'on y est, je retrouve aussi une autre photo qui n'appartient pas à la Linotte, mais bien à ce Groupement du Petit Elevage. On y présentait, après que les oiseaux soient repris par leurs propriétaires, des centaines de lapins, poules, dindons…  de quoi transformer la Salle des Sports en une immense basse-cour dont l' odeur des fientes avait le chic de se mélanger, les semaines suivantes,  à celle de la transpiration des sportifs.  Aujourd'hui… c'est devenu une anecdote amusante.




mercredi 26 novembre 2014

Aurait-on oublié la Linotte ?

Lecteur assidu des différents blogs locaux, je me rends compte que, cette année, aucun article n'a été consacré à l'exposition annuelle de la société "La Linotte".
L'événement n'aurait-il donc pas eu lieu au début de ce mois comme le voulait la tradition ?
Faut-il remonter à 1975 pour se souvenir de la première exposition d'oiseaux ?  Ou, était-ce plus antérieur encore ?
Cette exposition, au fil des quatre dernières décennies, a toujours rencontré un vif succès, surtout grâce au concours qui s'y organisait et qui rassemblait les plus talentueux éleveurs d'oiseaux exotiques de la région et de Flandre occ.
Au départ, les petites cages ont été installées en la salle de la Maison du Peuple au Bizet; puis en la salle de l'Hostellerie de la Place. Quand la salle de sports de ploegsteert, voulue polyvalente fut construite, la Linotte  décida, vu la gratuité de l'occuption de la salle, d'y organiser son expo annuelle avec de prestigieuses remises de coupes aux lauréats.

Voici quelques photos anciennes prises lors des vernissages avec des coupures du ruban,  des discours de l'ami Georges le facteur,






Tout prochainement, nous regarderons des photos de visiteurs et de remises de coupes.




lundi 24 novembre 2014

Droit de grève ?, Droit de manifester !

Pour faire grève il faut se lever de bonne heure !
Sinon, les piquets arrivent trop tard pour empêcher les parents de conduire les enfants à l'école ou les travailleurs de se rendre à temps à leur boulot.
D'après les photos hautes en couleurs du bloc de D. Kyriakidis, tout le monde semble content. Et surtout, j'imagine, au moment de poser pour la photo, en rouge, en vert, ou en bleu, devant leur feu de joie… qui n'a pas réjoui toute le monde.
Bref…
Tout cela m'a incité à aller rechercher quelques vieux clichés, en noir et blanc, pris à l'occasion de grèves diverses ou de manifestations contestataires.
Quels en ont été les résultats ?  Ces grévistes d'autrefois ont-ils été entendu ? Les revendications ont-elles été prises en considération ?  Qui étaient otages de ces mouvements de grève ?

Parmi ces photos, vous vous souviendrez sans doute de :
1°)  les Warnetonois qui refusaient la fusion des communes
2°)  les amis bizétois de la Tenderie qui s'agitaient contre la suppression de cette pratique
3°)  des agriculteurs en tracteurs rassemblés sur la place du Bizet
4°)  des patronnés du Bizet qui manifestaient devant le presbytère
5°)  des bateliers mécontents rassemblés au quai de Warneton
6°)  et… de cette autre activité gréviste au Bizet-France pourquoi ?











 

samedi 22 novembre 2014

Dans les coulisses de Ste-Cécile !

Que vous proposer aujourd'hui, samedi 22 novembre, journée dédiée à Ste-Cécile ? Après les Vrais Amis, l'Altiora, la Chorale St-André… on pourrait s'attarder la Fanfare St-André qui n'était pas encore la Fasam !
 Mais, c'est bien trop tôt, puisque la société musicale bizétoise attend la mi-décembre pour s'adonner à ses joyeusetés annuelles. Pourtant… parmi elle, une chorale a bel et bien existé. L'aurait-on oublié ? Si oui, voici quelques photos pour vous aider à vous rappeler qui en assuraient les mélodieuses voix.
 A côté de cette chorale, une "clique" ou une "batterie de clairons" (quel est le nom correct ?) a également eu l'occasion de précéder les défilés de la fanfare, en voyant l'ami Julien qui tournoyait son clairon pour donner la mesure.
Vous me permettrez aussi de saisir l'occasion de me souvenir de gens qui, autrefois, se chargeaient d'assurer le rôle ingrat des "bras oeuvrant en coulisses"…
C'était aussi leur fête ! Les a-t-on félicité, un jour, après une audition ? après un banquet ?



  






jeudi 20 novembre 2014

Cette fois-ci… ce sont de vieux souvenirs que je vous propose.   Car, selon mes informations, le groupement choriste dont vous trouverez ci-dessous quelques photos,… n'existe plus.  A moins que… ?
Mais vous l'aurez reconnu : il s'agit de la chorale paroissiale St-André du Bizet.
Aujourd'hui, il faut être sexagénaire, voire septuagénaire, pour avoir connu Jules Daeren, le fidèle organiste et chantre-soliste qui durant des lustres et du haut du jubée, fit la réplique au curé qui célébrait n'importe quel office : messes, vêpres, saluts, enterrements, mariages, missions, … lorsque la chorale n'était pas présente pour l'animation chantée.
De cette chorale, les vieux paroisiens bizétois auraient-ils oublié la douce voix d'Henri Dupon, chantant "Minuit Chrétien", lors de la Messe de Minuit.  Les fidèles frissonnaient, non pas de froid, mais d'émotion, tellement c'était beau.
Après Henri, "Monsieur Michel" prit la relève pour la direction de la chorale : les répétitions et l'interprétation de chants en grégorien et en polyphonie, lors des grandes occasions.
Après Michel De Kee,  la baguette fut reprise par Jean-Louis Tancrez qui connut l'arrivée de choristes féminines au sein de la chorale.
Quant aux chantres, il convient aussi de souligner la tenacité et la fidélité de plusieurs membres que vous reconnaitrez facilement, tellement leur dévouement fut immense.
Il ne faut point oublier aussi, la présence occasionnelle du RP Gérard Daeren qui, pour soutenir la chorale, son père et son frère René, venait jouer de l'orgue lors de ses retour d'Afrique.  Bien plus tard, le clavier fut confié au petit-fils de Jules : Fabrice Verslype.
A l'occasion de la Ste Cécile, la photo annuelle traditionnelle était un événement.
Les revoici !    Ca les fera rechanter dans beaucoup de coeurs !

















mardi 18 novembre 2014

De l' Altiora à… l'Altiora !

Puisque l'Harmonie a donné le ton,  j'ai trop eu envie d'aller rechercher des encore d'autres photos, vieilles évidemment, ayant pour thème : la Sainte Cécile !
Qui se souvient encore du brave curé de Ploegsteert, l'abbé Vandepitte ?
C'est par lui que cette série commence quand il célébra la messe de circonstance, chantée par la chorale de Mademoiselle Antoinette Despringre.
"ALTIORA",  tel était le nom donné au groupe de choristes ploegsteertois de la paroisse Sts Pierre et Paul.
A bien observer les documents photographiques, on remarquera un soucis anodin : celui de trouver le bon emplacement pour chanter en coeur. Tantôt, c'est dans le choeur, l'année suivante dans le transept, puis de l'autre côté, enfin, à nouveau derrière l'autel.  Et la répétition : au jubée.

Mais "ALTIORA", aujourd'hui, a bien changé par rapport à ces photos vieilles de 20, 30, 40 ans !
A vous, amis chantres, de reconnaitre tous les visages, toutes les frimousses !