jeudi 30 juin 2016

Qui s'en souvient encore ?

Retournons à la plaine de jeux !
Non pas celle de Soleil et Verdure, mais celle si bien nommée de "L'Ecole de l'Etat" ou "cure de jour ?"
Durant de très nombreuses années, sous la direction de M. Saelens, avec la collaboration de M. P. Masschelein et d'autres,  des activités ludiques sont été mises sur pied pour tous les enfants de la région, quelle que soit leur réseau d'enseignement.
On y a fait du cheval, des camps à Kemmel, du spectacle, et tant d'autres choses dont les bambins se souviennent absolument.
Voici quelques photos, …  d'il y a une vingtaine d'années…. selon l'expression habituelle.







mardi 28 juin 2016

Les drapeaux belges flottent aussi…. pour vous !

En faisant une petite recherche dans les dossiers numériques de mon ordi, je retrouve un fichier datant du 5 janvier 2014 !   Ce n'est pas vieux,… deux ans et demi  !  
Tiens donc, mais qui voilà !!!!
Les trois demoiselles du tennis, parties vendredi dernier pour représenter la Belgique à la compétition de la Summer Cup 2016 à Mersin (en Turquie) sont déjà photographiées ensemble, portant chacune le prix qu'elles ont mérité lors du fameux tournoi de Saint-Tronc (St-Truiden !) : un cageot de pommes !
Physiquement, elles n'ont pas tellement changé : leurs sourires font toujours autant plaisir à voir !

Aujourd'hui mardi, 3e journée de ce tournoi,  Imane Boumjdoul, Nienke D'Haen et Emeline De Witte auront la mission de s'affronter aux filles venues de Roumanie ! Croisons les doigts pour que les résultats soient aussi beaux que ceux d'hier contre la Bosnie : trois matches, trois victoires !  Oublions vite la première journée contre la Tchéquie : ce fut trois défaites résultant d'un scabreux tirage au sort, sous une chaleur de 36° !   Un dernier mot : merci au coach qui les accompagne : Bertrand Tinck.

Deux ans séparent ces deux photos :







lundi 27 juin 2016

Des petits Diables d'il y a 20 ans !

4 - 0   !    Un sacré score pour les Diables dont on avait méchamment commencé à douter, au lendemain de leur premier match de qualif' !   Il ne fallait pas !  Le Hazard,  dont je croyais à son seul   talent au dribbling, a procédé à une brillante demonstration de son efficacité au sein d'une équipe ! Quelle surprise pour ce conquérant de Batshuayi !  
Stop !  Revenons à nos "petites têtes blondes" qui s'éclaircissent plus encore sous le Soleil et la Verdure. 

Aujourd'hui, ces gosses-là, sont très probablement de fervents supporters grimés et bien accoutrés !






vendredi 24 juin 2016

J'ai envie de vous dire…Mais je vais vous le dire… : "

Chantons  : "Y a du soleil, y a des nana"……
A l'heure où j'écris ces lignes, le soleil brille comme jamais il l'a fait depuis des jours.  Cet astre divin, puisqu'il en est un,  donne l'impression de vouloir réchauffer l'eau qui stagne et qui inonde une partie de la fédération (entendez Fédé.Wallo-Brux).
Cela dit, ce qui n'a rien à voir avec la suite, "j'ai envie de vous dire"  (voilà bien une expression toute prête qui ne signifie rien d'autre que le double point, ouvrez les guillemets) que les "gros plans" d'autrefois étaient bien moins fréquents qu'aujourd'hui. Les millions de pixels ne coutent rien tandis une petite pellicule 24-36, valait son pesant d'or.
Aujourd'hui, place à quelques "gros plans" du "Soleil et Verdure" d'il y a deux décennies.





jeudi 23 juin 2016

Avec du Soleil et de la Verdure...

Voilà bien une expression qui n'existait pas de mon temps : "Les jours blancs" de l'année scolaire.
Si les examens de fin d'année sont terminés, les professeurs se réunissent pour délibérer.
Qui passe avec succès ?   Qui ne mérite pas de monter en septembre ?  Ces décisions sont délicates mais ont-elles encore un sens face au "Pacte d'Excellence" qui veut que tout le monde réussisse ?

Pendant ce temps-là, les écoliers essaient de s'occuper agréablement ou utilement en attendant… les "grandes vacances" !
Tiens, à ce propos, j'ai retrouvé des clichés des "plaines de jeux" organisées en juillet et août des années 96 97.
A raison de trois clichés par jour, je vous les confie en vous invitant de mettre un nom sur les petites frimousses.   Cela se passait à "Soleil et Verdure".  Déjà !!!





lundi 20 juin 2016

Musique, Foot et feu de bois !

Officiellement, c'est l'été !
Par le vécu du moment,… il est en retard !  Dans ma cheminée, deux buches finissent de se consumer !
Par dessus mon écran d'ordi, je regarde le "replay" des goal et des arrêts que le speaker annonce par ses vociférations dans son micro.
Heureusement, entre-deux, je zappe aussi pour écouter "Butterfly" interprété à l'occasion des… fêtes de la Musique à Orange.
Tiens, et puisque c'est la fête, cela me donne l'idée de vous présenter quelques anciens clichés de notre musique à nous ! Celle que nous organisions et jouions dans notre coin,… il y a une vingtaine d'années.
A votre bon plaisir pour vous souvenir de leur écoute et de les revoir.





dimanche 19 juin 2016

Des concerts minutieusement préparés !

Les Vrais Amis de l'Harmonie Royale qui porte le même nom, viennent de vivre un grand soir musical en partageant les pupitres et le podium avec d'autres amis venus d'Outre-Manche, les musiciens de Wolverton… cette ville anglaise d'où naquit un certain Albert French, venu se battre sur le West-Front en 14-18, pour  y perdre la vie aussi, à Ploegsteert,  à l'âge de 16 ans !

Animées par ce dramatique souvenir commun, les villes se sont senties le besoin de jumeler, si bien que les sociétés musicales sont effectivement passées du rêve à la réalité.
Les blogs amis locaux relatent généreusement cette soirée-concert et peuvent vous faire découvrir de nombreuses photos de la dernière rencontre de ces deux phalanges.

Ci-dessous, un tas de photos des Vrais Amis aussi…. mais qui datent d'une vingtaine d'années passées.
Pour le plaisir de revoir et de souvenir de gens qu'on a appréciés.








samedi 18 juin 2016

L'art de se mettre à table !!!

Piquée de l'internet, cette photo en dit long sur la tactique à adopter par la Belgique, cet après-midi.
Depuis trois jours, je m'amuse à lire les commentaires avisés et écrits par les connaisseurs du foot et les supporters-fan endiablés par les trois couleurs. Il m'est très difficile de donner raison aux uns ou aux autres, car, "ignard en foutche-boll" j'ai tendance de partager tous leurs avis : les "pour Wilmots", les "Contre" et les inconditionnels supporters des "Diables Rouges",  sans ajouter à toutes ces opinions, celles que rapporte la presse francophone en évoquant les média flamands qui veulent "tuer l'entraineur".
Toujours est-il que les problèmes liés aux talents qu'offrent Hazard et De Bruyne, ou d'autres, se rencontrent aussi, parfois ou souvent (?)… dans nos petits clubs sportifs qui fonctionnent pourtant très bien. A leurs dirigeants bénévoles de trouver les meilleures solutions. Il leur sera toujours difficile de résoudre des "problèmes d'hommes" pour sauvegarder "l'esprit d'équipe".

Chez les Diables,  ne serait-ce qu'une façade inventée par la presse ?
Nos politiciens sont si habiles pour dire aux micros : "On va se mettre autour de la table"….

mercredi 15 juin 2016

Clairons : Ouvrez le ban !

Ce livret-là est grand ! Plus blanc de l'autre, reçu il y a 50 ans.
Même que la couverture rigide est légèrement moletonnée, illustrée de jolies enluminures.
Quant au contenu, il contient moins de pages que le classique  "Livret de mariage"
- "On a retiré la page prévue pour inscrire les enfants !"….

Le bourgmestre Gilbert Deleu a toujours aimé agrémenter ses petits speachs par quelques pointes d'humour lors des réceptions de Noces d' Or.
Le couple jubilaire représenté ici, et que vous reconnaîtrez aisément, a tenu à célébrer l'événement en la salle de la Fanfare St-André, rehaussé de la présence de personnalités qu'ils appréciaient.



mardi 14 juin 2016

On continue sur les noces d'or ?

Notre série de photos de Noces d' Or, des années 96 - 97 n'est pas terminée !
Afin de ne pas trop déranger l'assistance présente pour honorer le couple à l'honneur, nous avions réussi à installer l'habitude, pour prendre la photo traditionnelle, de rassembler les invités autour des jubilaires auxquels se joignaient le bourgmestre et l'échevine.
Le verre de l'amitié ?   Il arrivait après.  Un détail au sujet de la déco : le vieux cadre de la reine Elisabeth et le bas-relief du roi Albert !
  

Le couple ici : Mr et Mme André Schakman, du Bizet.


dimanche 12 juin 2016

C'est ta fête, aujourd'hui, Papa !



Tu nous a quittés la veille de la fête des Pères.  Depuis 63 ans, ces 2e dimanche de juin m'ont toujours intérieurement beaucoup peiné : nous aurions pu nous dire tant de choses.
Hélas !…
Heureusement, les quelques souvenirs qui restent me font encore sourire !

Aujourd'hui, j'irai prendre un verre de l'amitié avec ceux qui poursuivent le mouvement… des anciens combattants du village.
"En ta mémoire, santé, Papa !"

Qu'est-ce t'as fait, pendant la guerre ? CLIC !

samedi 11 juin 2016

D'un Euro à une Noce d'Or !

Faudrait que les transmissions de foot Euro se fassent en stéréo ! Pourquoi :   pour regarder et entendre l'ambiance, tout en ayant la possibilité de supprimer les superlatifs commentaires.
J'en ai plein les oreilles de me farcir les menus détails de Beenkens à propos de la xième sélection de l'un ou du cachet exorbitant de l'autre,  l'entraineur le plus âgé ou de la…2e mauvaise passe du Russe….
etc, etc…  sans oublier les "hors jeu" !
OK !  Je ne suis pas un spécialiste du foot-ball mais cela n'empêche pas tirer ma propre conclusion que telle ou telle phase fut magnifiquement construite mais magistralement bloquée par un talentueux gardien.
A l'heure à j'écris, 0 - 0,  le fair-play sur le stade semble bien faire partie du jeu, à l'inverse du respect des supporters, quelques heures avant la rencontre hors du stade, dans la ville de Marseille.
En définitive, le foot-ball me fait réfléchir plus loin….

Allez, pour retomber dans mes travers,  voici une photo qui n'a rien à voir avec ce que je viens d'écrire :
une réception pour noce d'or sur laquelle, à nouveau, le bourgmestre cherche son échevine !….
Ceci dit, pour l'ironie amusante du détail !






mercredi 8 juin 2016

Un grand jour pour les parents Dezeure !

Dans notre série des Noces d'Or des années 96 ou 97, pour des mariages conclus juste après la guerre, nous n'avons pas aperçu beaucoup de "politiciens" participant à la réception des jubilaires à la Maison Communale.
L'autre jour, j'ai expliqué comment l'ami Gilbert, bourgmestre, s'y prenait pour faire de sorte qu'il soit seul à congratuler les jubilaires. Mais cela n'a pas toujours été possible pour lui : les vieux mariés avaient eux aussi leurs famille, amis et relations.  Comme dans le village, les nouvelles courent vite, il y eut toujours une bonne âme pour se réjouir de cet important rendez-vous et en parler dans le voisinage : une nouvelle qui tombait bien sûr dans les oreilles de l'échevine Chantal.

Voici une photo de la famille Dezeure.
Mais que se dit le bourgmestre lorsque toute la famille s'est regroupée autour des parents :
- "Où est-elle, pour la photo ? "


mardi 7 juin 2016

Un moteur dans son devoir de mémoire à Joseph D.

Puis-je réfléchir à haute voix, devant le clavier ?
L'ami Joseph Dupon est un pote !  Je sais qu'il est plus patriote que le meilleur des supporters de l'équipe endiablée des Belges. Nous savons tous, aussi, que sa curiosité désintéressée pour le fait de guerre et la bravoure héroïque du Canadien Ribout, aviateur abattu en 1942 au-dessus de la Warnave, est un élément moteur à son assidu devoir de mémoire .
Grâce aussi à l'investigation journalistique  de notre amie Marie-France de l'Avenir, nous apprenons maintenant que la mission du sergent Joffre Ribout s'est hélas soldée par… un échec et qui lui couta la vie.  Si l'ordre de bombarder la Centrale électrique de Sequedin avait atteint le but fixé, jamais nous n'aurions été sollicités... de prendre l'apéritif en compagnie du porte-drapeau Joseph, pour financer la récupération du moteur d'avion enfoui pendant 54 ans dans la gleize ploegsteertoise.

Le "Rétro-Viseur", selon son habitude, veut se souvenir de quelques moments de recueillement dédiés à la mémoire de Joffre Ribout.




Pour en savoir plus, voici un autre lien : https://mpierrela.wordpress.com/2013/05/05/le-devoir-de-memoire-4/

lundi 6 juin 2016

Ils aimaient beaucoup des pigeons !

Poursuivons à revoir ces familles qui eurent la chance, il y a une vingtaine d'années, de célébrer les 50 ans de mariage de couples qui s'unirent devant le bourgmestre de l'époque, peu de temps après la tant attendue Libération.
A ce propos, nous sommes, ce soir du 6 juin, jour d'anniversaire du débarquement en Normandie. Peut-être que les jubilaires se souvenaient de cette annonce radiophonique :
Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone. Ces vers de Verlaine furent prononcés à la BBC les 1er(à 21 h, heure anglaise) et 5 juin 1944 (22 heures, toujours heure anglaise). Les journalistes se sont arrêtés au mot "automne" ce qui signifiait "ils arrivent bientôt" (message répété les 2 et 3 juin). La suite fut communiquée le 5 juin ; elle annonçait dès lors l'arrivée des Alliés en France.

Voici une photo de famille Duhayon de Ploegsteert, prise lors de la réception à la Maison Communale.


samedi 4 juin 2016

Un souvenir de cycliste pour un boxeur !

Mohamed Ali, le plus grand boxeur de tous les temps, vient de mourir à 74 ans.
Qui se souvient de cette photo, de 1976, prise devant "La Ville de Gand", lors de la visite au Bizet d'un boxeur belge flamand qui s'apprètait à partir, les jours suivants, défier le champion américain. Sur le ring, notre compatriote et supporteur de notre coureur local de l'époque, Francis Catteeuw,  ne fit pas long feu.  Le match ne dura que quelques minutes, le temps à Mohamed de lui infliger un imparable KO. C'était un défi un peu fou mais… courageux !
Bon sang, le nom de ce boxeur belge ne me revient plus !  Qui peut m'aider ?

Cette photo nous remet en mémoire aussi de nombreux anciens Bizétois pour qui nous gardons le meilleur souvenir.

vendredi 3 juin 2016

60 ? 65 ans ? séparent ces deux photos ???

A surfer sur les photos de notre ami Rudy, relatant la journée de l' ISH au Bizet,  soudain, une jolie prise de vue apparait à l'écran pour m'inciter à admirer, une fois de plus l'esthétique architecturale de l'église du Bizet.
Les murs en briques rouges de la nef gauche, ses hautes fenêtres gothiques, et les fonds baptismaux accolés à la belle batisse… n'ont guère changé. L'oeuvre de l'architecte Luc Coomans d'Ypres m'impressionne toujours autant, tant elle est belle.
Il y a 65 ans, voire plus, ce décor servait déjà à la cour de récréation de l'école des garçons. Lors des dimanches après-midi du patronage, on y jouait aussi au ping-pong et au basket !

Conclusion pour un ancien Briqu'teux :  une construction en briques vieillit bien !!!


Avec un bonjour à Michel Cousin et … ?
 

Aux Noces d'Or, le facteur passait aussi !

Tiens ?, V'là l' facteur !  Si le "Rétro-Viseur" vient de repasser quelques célébrations de Noces d'Or durant lesquelles le mayeur aimait opérer seu.  Sans être aidé de ses échevins ou de ses conseillers, il organisa des réceptions où l'ami Roland était toujours le bienvenu : évidemment, les facteurs d'autrefois avaient le privilège de rencontrer presque quotidiennement les "petits vieux" pour qui le facteur était l'homme providentiel pour les aider ou pour entendre confidentiellement leurs embarras.
Mais Roland, bien connu dans la localité, se chargeait chaque fois de renseigner le bourgmestre Gilbert pour le contenu de son laïus de circonstance en y notant sur papier les métiers exercés par les jubilaires ainsi que leurs loisirs sans oublier l'une ou l'autre anecdote de leur vie commune.
C'était toujours plaisant, souvent émouvant.

Voici un petit clin d'oeil à une bien sympathique famille !  Qui pourra nous en donner le nom ?