mardi 21 mars 2017

Les jeux ne sont pas faits ! il faut vous décider !

Ils sont onze à briguer la présidence de la République Française. La télé privée TF1 a décidé d'en rassembler cinq d'entre eux pour les faire débattre devant ses caméras afin que les Françaises et les Français puissent préciser leur choix dans celui ou celle qui pourra le mieux gérer leur nation.
Apparemment, l'opinion et les programmes des six candidats non-invités importent peu cette discrète mais puissante oligarchie trop désireuse de fixer le choix à la place des électeurs en les bombardant de sondages à en leur faire perdre la tête pour les inciter à… s'abstenir d'aller voter !
Et les jeux sont… ainsi faits, pense-t-on !

Mais…. rappelez-vous,  en 1981 (!) l'ami Coluche s'était aussi porté candidat.  Voici ce que Wikipédia a retenu :

La candidature de Coluche lors de l'élection présidentielle française de 1981 est au début une simple plaisanterie, puis devient sérieuse lorsque des sondages le créditent de plus de 16 % d'intentions de vote. À partir de ce moment, diverses pressions sont exercées sur l'humoriste, incluant des menaces de mort, pour que ce dernier renonce à se présenter. Il annonce son retrait le  en affirmant avoir reçu assez de promesses de signatures pour que sa candidature soit valide.




2 commentaires:

  1. Finalement, le système belge du vote obligatoire supprime le problème.

    RépondreSupprimer
  2. Amis de la poésie, bonsoir

    Comme la France était coupée en deux à cette époque, avec Coluche Président de la République, elle aurait été pliée en quatre...

    RépondreSupprimer