mardi 11 octobre 2016

Le guide serait-il un troubadour de guerre ?

Il était si bien au Diapason, qu'il pourrait devenir, en tant chef des Séraphin, le Troubadour des Tranchées. C'est vrai, je le verrais bien, tout en guidant des classes d'écoliers ou des groupes de pensionnés, parcourir la MudLane et la Toronto Avenue, grattant sa guitare pour l'accompagner en chantant les ritournelles des armées britanniques.
Non, pas le "We are the champions", entonné devant la stèle de Platini (parce que c'est comme cela que communément on l'appelle !) qui n'est bien sûr pas de circonstance.
Avec émotion, je me l'imagine en chantant "Christmas in the trenches" de John Mc Cutcheon devant la croix de bois, celle-là même qui fut plantée en 1999 ! Avant cette année-là, on ignorait tout de cette fraternisation. Ou presque !
En toute amitié pour Marcel !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire