mardi 6 juin 2017

7 juin 1917 - Demain, 100 ans !

Demain, 7 juin, il y aura exactement 100 ans que la Grande Bataille de Messines aura été déclenchée par l'explosion des mines posées par l' ANZAC sous les tranchées allemandes qui controlaient la petite ville de Messines. Une immenense offensive humaine s'ensuivit, sous une infernale pluie d'obus, tandis que les soldats alliés se livraient à de sanglants et mortels corp à corp.
-----------------------
J'avais 27 ans quand j'entendis, pour la première fois, parler de ce tragique événement de la Première Guerre, de la bouche du Docteur Lambelin, alors Bourgmestre de Messines.  Sa voix émue me résonne encore dans l'oreille : 
- "Et dire que les Anglais et les Allemands ont fraternisé à Noël !… Et dans ces catacombles sous le mont de la Hutte, combien d'hommes y gisent encore ?…  Où se situent les mines qui n'ont pas explosées ?… "
------------------------
En juin 1974, il invita deux anciens soldats qui ont vécu la bataille de Messines à se rencontrer : l' Anglais Reginald Biggs et l'Allemand Otto Meyer. Après l'échange de souvenirs, le Bourmgestre les firent  Citoyens d'Honneur de la ville de Messines. Il faut dire que M. Meyer avait, pour se faire pardonner d'avoir tant détruit la ville, fabriqué de ses mains l'imposant lustre en fer forgé qui éclaire la petite église.
------------------------
Voilà !   C'est écrit et c'est ma façon de commémorer ce anniversaire centenaire ! 





2 commentaires:

  1. « J'avais 27 ans quand j'entendis, pour la première fois, parler de ce tragique événement de la Première Guerre »
    Incroyable mais vrai ? Alors là mon cher Michel, j’en reste abasourdi. Dans les années 50, lors d’un orage, la foudre, a fait sauter une mine par retardement… Même que les élèves des primaires de Saint-Henri Comines, sont allés voir le fameux cratère. Je me souviens même qu’on pouvait encore remarquer des restes de bottes et bottines allemandes qui gaussaient sur les pentes de cet énorme trou de mine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En 1955, écolier de 10 ans à St-Hernri, j'ai vu le cratère de mes yeux vus. L'explication, pour peu que je m'en souvienne, était : "La foudre est tombée sur un arbre dont les racines ont mis feu à cette mine". Nous a-t-on parlé de la guerre 14 ???
      J'ai le regret de dire qu'à l'époque, on enseignait le mystère de la Ste-Trinité que l'histoire des révolution française et guerres mondiales dont pas un traitre mot ne fut dispensé… même jusqu'à la fin des secondaires ! Ma curiosité s'est éveillée… dix ans plus tard !

      Supprimer